Bons plans

NAUSICAA // Juin 2024 : Ouverture de la nouvelle exposition « Destination abysses » en partenariat avec Ifremer

todayjuin 6, 2024 12 27

Arrière-plan
share close

Dans le cadre de sa thématique annuelle sur les grands fonds marins, et alors que les enjeux de la préservation des grands fonds marins sont plus que jamais d’actualité, Nausicaá ouvrira le 7 juin 2024, en partenariat avec l’Ifremer « Destination Abysses », sa nouvelle exposition permanente dédiée à la découverte de ce monde fascinant, méconnu et pourtant essentiel à l’humanité.

Ce sont 180 m2 d’exposition, 3 aquariums et 6 nouvelles espèces des profondeurs que les visiteurs pourront découvrir dans ce nouvel espace. Dès le début de l’exposition, les visiteurs seront immergés dans un univers à part, un monde inconnu, mystérieux et extrême.

Les abysses, c’est un peu comme une autre planète, on y trouve des volcans sous-marins, des montagnes et des plaines abyssales, des sources hydrothermales et des animaux étranges qui brillent dans le noir.

  • Le Bathynome, un cloporte géant carnivore qu’on retrouve entre 300 et 2 300 m de profondeur en Asie du sud-est.
  • La Baudroie Commune, vit entre 20 et 1 000 m. Avec sa tête énorme et aplatie, ce redoutable chasseur à l’affût est capable d’étirer sa mâchoire et de se camoufler pour attraper ses proies.
  • La Chimère tachetée, est un poisson cartilagineux que l’on rencontre jusqu’à 910 m de profondeur. Elle est reconnaissable à son nez court et arrondi et à ses dents solides et apparentes qui lui permettent de broyer ses proies.
  • Le Crabe araignée géant du Japon est le plus grand crabe du monde, il peut dépasser les 3,5 m d’envergure, pattes étendues. Vivant dans les eaux du Japon et de Taïwan, on le rencontre entre 50 et 400 m de profondeur. ​
  • Le Sanglier de mer vit entre 40 et 700 m de profondeur. Il doit son nom à son museau en « groin ». Ses écailles sont hérissées de petites épines qui les rendent rugueuses.
  • La Bécasse de mer doit son nom à son long museau. On la rencontre entre 100 et 250 m. Cette amatrice de crustacés passe beaucoup de son temps la tête en bas, à la recherche de nourriture qu’elle aspire grâce à sa bouche tubulaire.

 

Grâce à la modélisation 3D fournie par l’Ifremer les visiteurs pourront découvrir l’édifice hydrothermal Capelinhos, au nord de la dorsale médio-Atlantique, à 1 700 m de profondeur, et autour de cette installation l’écosystème unique et fascinant de ces oasis de vie à grande profondeur. De plus, à travers une grande fresque de près de 12 m, les visiteurs découvriront l’aventure de l’exploration des grands fonds et l’évolution des engins et des technologies, de 1872 à nos jours.

Le partenariat Nausicaá et l’Ifremer, un engagement mutuel pour la connaissance et la protection des abysses

Avec « Destination Abysses », l’Ifremer, l’institut de recherche français entièrement dédié à l’Océan qui célèbre cette année ses 40 ans d’exploration, de recherche, de découvertes et d’engagement pour l’Océan, apporte à Nausicaá son expertise scientifique et technique.

Pourquoi une exposition sur les grands fonds marins ?

Un monde à protéger car essentiel à l’humanité. Les grands fonds marins sont les zones profondes de l’Océan qui se situent à partir de 1 000 m de fond, ils composent 75 % du volume des océans. Pourtant, le fond de l’Océan est moins connu que la surface de la Lune : seul un quart de leur superficie a été cartographié. En plus d’héberger une grande diversité d’espèces (environ 300 000 espèces et des millions qui resteraient à découvrir), les grands fonds marins régulent le climat et atténuent le réchauffement de la planète en stockant d’énormes quantités de carbone et en absorbant la chaleur. Ils abritent également des gisements de métaux rares, comme le cuivre, le nickel, le cobalt ou le manganèse.

Écrit par: root

Rate it

Commentaires d’articles (0)

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs marqués d'un * sont obligatoires


Développe ta WebRadio avec RadioMania
0%